étude de faisabilité pour le NJP de Montpellier, 2018 — Nouveau palais de justice de Montpellier (NPJ) Tribunal de grande instance et tribunal d’instance

LOCALISATION : CENTRE VILLE, MONTPELLIER (34)
MAITRE D'OUVRAGE : MINISTÈRE DE LA JUSTICE - COUR D’APPEL DE MONTPELLIER - SERVICE ADMINISTRATIF RÉGIONAL
ARCHITECTE : TRAVERSES (mandataire)
MISSION : ÉTUDE DE FAISABILITÉ
ÉTUDE : janvier à mars 2018
SURFACE ÉTUDIÉE : 22.000 m²
MONTANT DES TRAVAUX ESTIMÉS : 507.000 € HT
BET STRUCTURE : CALDER
BET CFcf, CVC, SSI : ICOFLUIDES
ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION : MARC CUSY

La présente étude a consisté à étudier la faisabilité de trois modifications que les utilisateurs souhaitent entreprendre afin de faire face à l’évolution des pratiques de leurs métiers.

Demande faisabilité n°1 :
Dans le fonctionnement actuel du NPJ, seules deux salles d’audiences ont un accès sécurisé et direct depuis les geôles situées au niveau -1. Ces salles ont également un aménagement de box spécifique prévu pour les détenus.
L’objet de la demande n°1 consiste à étudier la faisabilité de la création d’un deuxième cheminement sécurisé permettant l’accès direct depuis les geôles vers une autre salle d’audience qui sera à équiper en conséquence.
Demande faisabilité n°2 : Dans le fonctionnement actuel du NPJ, un seul « parking escorte » formant sas sécurisé situé rue de l’Ecole de droit permet le stationnement des fourgons de police pour l’acheminement direct des détenus vers les geôles. L’objet de la demande n°2 consiste à étudier la faisabilité de la création d’un deuxième sas sécurisé.

Demande faisabilité n°3 :
Dans le fonctionnement actuel du NPJ, une bibliothèque d’environ 86 m2, est située au niveau R+1 dans le prolongement de la passerelle située entre les salles d’audience n°1 et n°2.
Le manque de poste de travail et la généralisation de la dématérialisation des ouvrages ont amené les utilisateurs à étudier la possible transformation de l’aménagement de la bibliothèque pour la transformer en espaces de travail complémentaires.